Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog www.tiwizi59
  •   le blog www.tiwizi59
  • : Blog officiel de l'association Tiwizi59 (Association des berbères du Maroc) dont le but est la promotion de la culture Amazighe du Maroc dans la région Nord Pas de Calais
  • Contact

Recherche

30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 18:55

Les associations franco-amazighes: nous appelons les amazighs à s’abstenir de tout acte de vengeance et que les acteurs de ce crime soient punis.

--- Jeudi 28 janvier 2016 ---

Les associations franco-amazighes ont appris avec consternation et tristesse l’assassinat de l’étudiant Omar Khaleq alias (IZEM), militant du mouvement estudiantin amazigh à l’université Cadi Ayyad à Marrakech. Le défunt a été victime le samedi 23 janvier, d’une attaque avec épées et divers armes blanches perpétrée par un groupe d’étudiants se réclamant du Polisario, organisation indépendantiste du Sahara occidentale. Cet acte criminel n’est qu’un épisode parmi une série de violences qui empoisonnent le climat dans les universités marocaines. En effet, l’histoire des conflits au sein des universités, montre que des étudiants se font agresser et assassiner par d’autres étudiants en raison de leurs appartenances idéologiques. Omar Khaleq, militant pacifiste du mouvement amazigh a été tué pour avoir eu des convictions et une cause légitime à défendre. Cet assassinat s’inscrit dans un climat d’hostilité à l’égard des amazighs et de leur culture.

Une hostilité anti-amazighs alimentée par plusieurs hommes politiques dont le chef actuel du gouvernement, M. Benkiran et quelques de ses ministres, qui se permettent d’insulter et de discriminer cette importante composante du peuple marocain, en toute impunité . Les valeurs de tolérance et du dialogue que véhicule le mouvement amazigh, vont à l’encontre de toute violence verbale ou physique, et plaident pour des débats et des échanges constructifs sereins. C’est la raison pour laquelle, nous appelons nos frères amazighs dans l’ensemble des universités marocaines à s’abstenir de tout acte de vengeance.

En revanche, ils doivent exiger que les acteurs de ce crime soient punis et qu’il ne bénéficient pas de l’impunité comme c’était le cas auparavant. Nous, associations franco-amazighes : Exigeons l’ouverture d’une enquête indépendante pour faire toute la lumière sur cet acte criminel. Exigeons l’identification et la traduction des responsables de ce crime devant les tribunaux pour qu’ils soient jugés. Adressons nos vives condoléances à la famille du défunt ainsi qu’au mouvement amazigh qui a perdu un militant à la valeur inestimable.

Les associations signataires: Tamaynut france – TIDI – ATF – ACAL – Tiwizi59 – Corso berbère

Jeudi 28 janvier 2016

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Communiqués Activités 2015-2016
commenter cet article
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 19:06

Les forces du Makhzen massacrent les manifestants enseignants stagiaires. Le 7 Janvier dernier, des milliers d’enseignants stagiaires ont manifesté pacifiquement dans plusieurs villes du Maroc. Ils revendiquent leurs droits à l’emploi à l’issue de leur formation professionnelle, sachant qu’ils avaient déjà été soumis à un concours d’entrée aux centres de formations. Alors que système du passe-droit et des privilèges restent la règle dans l’accès à différents secteurs de la fonction publique.

A l’origine du conflit qui dure depuis plusieurs semaines, deux décrets. Le premier remet en question l’automaticité du recrutement des lauréats des centres régionaux de l’enseignement et de la formation alors que le second institue l’abaissement du montant de leurs bourses d’étude de 2454DH à 1200DH.

La mobilisation des enseignants stagiaires s’est amplifiée de plus en plus pour s’étendre à plusieurs villes du MAROC ce qui a déclenché sa répression par le Makhzen, comme à son habitude. Les témoignages, et les photos prises lors des interventions des forces répressives montrent la violence dont ont été victimes les jeunes manifestants.

Nous, associations Amazighes de France, sommes scandalisées par les violences policières à l’encontre des manifestants pacifistes qui revendiquent leurs droits à une bourse décente et à un emploi digne alors que l’éducation nationale qui manque de personnel qualifié.

- Nous demandons l’ouverture d’une enquête menée par une commission indépendante pour faire toute la lumière sur les responsabilités des répressions des manifestants.

- Nous exigeons la présentation des responsables de cette répression devant les tribunaux pour qu’ils soient jugés pour atteinte à l’intégrité physique des manifestants.

- Nous exigeons l’abrogation des deux décrets qui remettent en question les droits des enseignants stagiaires (décret 2.155882et décret 2.15.5889)

- Nous appelons toutes les forces démocratiques à réagir en soutien aux manifestants pour faire reculer la loi de la matraque et de l’oppression dont sont victimes nos concitoyens

- Nous nous mobilisons pour un Etat de droit et pour mettre fin aux politiques répressives et garantir à tous l’accès aux droits humains les plus élémentaires.

- D’autre part, nous exigeons l’élaboration immédiate des lois organiques concernant le statut de l’amazigh et la formation des enseignants dans cette langue Amazighe afin de pouvoir généraliser son enseignement.

Jeudi 14 janvier 2016

Vive la lutte des enseignants stagiaires.

----------------------------

Association signataires : -ATMF. -TAMAYNUTFRANCE. -TIWIZI59. -FRANCO-AMAZIGHE DE MULHOUSE. -TIDI. -ATF.

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Communiqués Activités 2015-2016
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 12:18
 
racism-contre-amazigh.jpg
Nous avons été informé qu'une note émanant du ministère marocain de l'éducation nationale publiée le 24 avril 2013, renforce de plus belle les moyens humains et matériels en faveur de l'enseignement de la langue arabe dans les établissements scolaires français et qu'en est-il de l'enseignement de tamazight?
Rappelons à juste titre qu'en mars 2012 Martine Aubry avait rencontré Abdelatif Maazouz ministre délégué aux MRE pour une entrevue sur la question d'un renforcement de cet enseignement.
Les associations amazighes de France avaient alors lancé un appel au gouvernement marocain, lui demandant de respecter et d'appliquer la constitution suite à l'officialisation de tamazight. Elles avaient dénoncé par ailleurs l'absence de discours et le recul de l'enseignement de la langue amazighe aux MRE.
 

 

tifinagh 
 
En ce sens des courriers dont elles étaient signataires  avaient été envoyés aux interlocuteurs des gouvernements français et marocains sans avoir trouvé d'échos, à ce jour c'est la sourde oreille et aucun retour ne leur a été fait.
La dite note indique des données chiffrées en terme de nombre d'enseignants octroyés à trois pays européens :
    118 pour la France
    10 pour l'Espagne
    16 pour la Belgique
Le budget prévu pour l'enseignement de la langue maternelle aux MRE a entièrement été investi pour améliorer et favoriser le confort de celui de la langue arabe.
L'OADL (Observatoire Amazigh des Droits et Libertés) avait déjà tiré la sonnette d'alarme en 2010 dénonçant un complot dans les coulisses du conseil supérieur de l'enseignement.
La langue amazighe est de nouveau la victime d'une stratégie bien calculée à ses dépens.
Comble de l'ironie : le nom du ministère en entête du document en haut à gauche est bien traduit en Tifinagh.
Allez comprendre !
Aïcha EL HASSANI
Association ACAL (Action Culturelle Amazighe Laïque)
Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Communiqués
commenter cet article
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 00:09

assid1-300x165.jpg

 

Depuis quelques années, l’intellectuel et militant  Marocain Ahmed ASSID  mène un combat politique et intellectuel  contre les idéologies de la haine et du conservatisme. Par ses écrits et ses prises de positions, il ne cesse de dévoiler les mécanismes dont usent quotidiennement les marchands des illusions en instrumentalisant le politique et le religieux. Mais, les gardiens du vieux temple obscurantiste n’en peuvent plus de sentir se craqueler leurs éternels dogmes. Depuis de nombreux mois, ils ont épuisé tous leurs arguments rouillés et voila qu’ils reprennent leurs armes habituelles, les fatwas d’apostasie et les menaces de mort.

Aujourd’hui, ils n’en peuvent plus d’un Ahmed ASSID  qui ne cesse de porter l’estocade à une idéologie idiote qui abrutie les esprits et asservi les peuples. Ils n’en peuvent plus d’un esprit libre qui ne cesse de remettre en cause l’absolutisme et l’intolérance par les arguments de notre temps et par les textes mêmes des religieux. Les salafistes n’en peuvent plus d’entendre cette voix qui remet à plat tout ce qu’ils croyaient irréprochable. Les voilà qui appellent au meurtre et à la vindicte populaire contre un intellectuel qui ne les a affronté que par l’argumentation lucide et la beauté du verbe.

ASSID mène le combat de tout citoyen marocain, si ce n’est de tout humain épris d’humanité. Il revient à toute personne qui se sent libre et qui refuse de se soumettre à la frénésie obscurantiste de se soulever contre la compagne de menace et de dénigrement que mènent quelques chefs religieux autoproclamés contre cet intellectuel probe. Ceci alors que certains parmi eux ont été condamnés pour terrorisme. 

Nous, les organisations signataires, fidèles à nos engagements démocratiques de défense de la liberté d’expression, de conscience et de lutte contre toute tyrannie, tenons  à exprimer notre solidarité totale et notre  soutien inconditionnel à notre ami et camarade  ASSID et condamnons  fermement toute idéologie obscurantiste et passéiste.

Nous restons vigilantes et mobilisées contre toutes formes de violence, de discrimination et d’exclusion. 

Nous mettons en garde les autorités marocaines contre toutes atteintes à l’intégrité corporelle ou psychologique de Monsieur Ahmed ASSID.

Nous exigeons des autorités judiciaires de l’Etat marocain :

-          l’ouverture d’une enquête contre les chefs  de la  mouvance djihadiste au Maroc,

-         La  qualification de  leurs fatwas d’opostasie, comme atteinte à l’ordre public.

 

                                                           FAIT À MULHOUSE LE 27 AVRIL 2013

 

Associations signataires:

TAMAYNUT-FRANCE (Clichy, Région parisienne)
ACAL (Paris)
TIWIZI59(Lille, France/Nord)
Association FRANCO-AMAZIGH DE MULHOUSE ( France/Est)
CORSO-BERBERE (Corse)
ANFA (Villeneuve d'Ascq, France/Nord)
CMA
(Congrés Mondial Amazigh)
Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Communiqués
commenter cet article