Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog www.tiwizi59
  •   le blog www.tiwizi59
  • : Blog officiel de l'association Tiwizi59 (Association des berbères du Maroc) dont le but est la promotion de la culture Amazighe du Maroc dans la région Nord Pas de Calais
  • Contact

Recherche

9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 19:30

En coopération avec l’association Tiwizi 59, le cinéma Le Méliès a projeté, le samedi 17 octobre 2009 à Villeneuve d Ascq, une série de courts-métrages amazighs (berbères). Cette soirée du court métrage amazigh a pu voir le jour grâce aux efforts conjugués des deux partenaires de l’événement : l’association Tiwizi 59 et le cinéma Le Méliès. L’objectif était de faire découvrir le cinéma berbère en projetant certains films sélectionnés lors du festival Issni N Ourgh d’Agadir en mai 2009.

 

La soirée a été inaugurée par la prestation de la troupe Ahwach venue expressément  de la région parisienne partager avec le public nordiste cet évènement et bien sûr rendre hommage au festival Issni N Ourgh dont la tradition est d’ouvrir ses éditions par la danse traditionnelle Ahwach.

 

Le public a ensuite pu découvrir quatre courts-métrages de jeunes réalisateurs marocains :

  • Tamuktit (la mémoire) de BAIDOU
  • Izorane (les racines) d’ELMGHRNI, prix du meilleur court métrage au festival Issni N Ourgh
  • Nkkin d’mi ? (moi, avec qui ?) d’ELKHATTABI
  • Wis chrad ussan (le troisième jour) de KALLOU

 

La soirée s’est déroulée en présence de deux invités de marque : Monsieur Bouksim, directeur du festival Issni N Ourgh et Monsieur Abdellah Aourik, artiste et journaliste. Ce dernier a partagé ses émotions et ses souvenirs avec le public en tant que survivant du tremblement de terre d’Agadir. En effet, le premier court-métrage « Tamuktit » commémore cette tragédie.

 

Le public a été agréablement surpris de découvrir la face méconnue du cinéma amazigh, en l’occurrence le cinéma culturel. Pour certaines personnes, ce fut l’occasion d’entrer pour la première fois dans une salle de cinéma, pour d’autres, ce fut leur première expérience du cinéma culturel. La soirée a rassemblé un public nombreux et diversifié.

Cet événement fut une grande réussite dans la mesure où il a atteint son objectif principal, faire découvrir le cinéma amazigh au public du Nord. Il a également mobilisé un grand nombre de spectateurs, M. Tillard, le directeur du cinéma Le Méliès, a d’ailleurs confié : « ceci n’arrive que rarement dans un cinéma culturel. ».

 

Pour donner suite à cette soirée, nous vous rappelons que des films amazighs seront une nouvelle fois à l’affiche lors du festival annuel lillois du cinéma algérien, en décembre 2009.

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 01:30

Pour clôturer la saison  2008/2009 Tiwizi59 a organisé une sortie dans le parc de Wambrechies le dimanche 28 juin. Des photos seront disponibles très bientôt sur le blog.

Aussi la dernière émission radio, TIFAWINE59, a eu lieu le mardi 30 juin. L’émission sera de retour en début septembre. Les 3 premières semaines de septembre l’émission commencera à 20h et prendra fin à 22h. Ensuite Tifawine59 reprendra son horaire habituel, de 21h à 22h30.

Des vidéo enregistrés lors du festival du film Amazigh d’Agadir, Issni N Ourgh qui a eu lieu du 4 au 10 mai 2009 seront disponibles sur ce blog très bientôt. Tiwizi59 était partenaire de la 3ème édition festival.

Ar Imal

 

 

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 00:44

La participation de la langue Amazighe, et de l’association Tiwizi59, à la 5ème édition du festival des langues 2009, qui a eu lieu le 20 et le 21 mars, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lille a été pour le moins un succès.

Pour la première fois, la langue berbère a trouvé sa place dans ce festival qui regroupe toutes les langues parlées ou apprises à l'échelle régionale, nationale, ou internationale.

C'est encore une réussite pour nous dans la reconnaissance de cette richesse que sont notre langue et notre culture.

 

Le festival des langues a permis de faire découvrir au public une langue, une culture et même une écriture dont ils n'avaient pas connaissance auparavant, alors qu'elle existe depuis des siècles. L’association Tiwizi59 a mis à la disposition des visiteurs un stand où sont exposés des livres, un atelier d’initiation à la langue et une conférence.

 

L’atelier d’initiation à la langue Amazighe prévu pour ne durer que 30 minutes a tenu deux heures. En effet les participants à cette initiation, composés de personnes de cultures différentes, ont manifesté un intérêt particulier pour l’écriture et la langue Amazighe.

 


Au delà de cette dimension de découverte d'une autre écriture pour certains, ça a été pour d'autres l'opportunité de rencontrer un grand auteur Amazigh : Mr Mohamed AKUNAD, que nous remercions milles fois pour nous avoir apporté ses œuvres, sa connaissance, son savoir sur l'écriture berbère à travers l'histoire et à travers le monde.

 

Si la conférence n'a duré qu'une petite heure, elle a été très enrichissante pour les personnes présentes, et a permis également aux participants de questionner l'auteur, d'aborder concrètement la question de la littérature berbère en pleine évolution et sans tabous comme elle a pu l'être dans le passé, et de débattre de la condition des populations berbères dans le monde. Les débats et les discussions se sont poursuivis dans les couloirs où l’auteur a aimablement accepté d’animer une séance de dédicaces de ses œuvres.

 

Ce fut encore une bonne expérience, à refaire sans hésitation, au nom de tous les peuples Amazighs en quête de reconnaissance !

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 01:00

A l’occasion de la participation de la langue berbère, pour la première fois, au salon des langues de Lille le 20 et le 21 mars, l’émission Tifawine59 sur Radio Pastel FM consacrera son numéro du mardi 17 mars à cet événement en recevant les organisateurs du festival et en recevant également Anir Bouyaakoubi étudiant chercheur pour nous parler de la personnalité et l’œuvre de Mohamed Akunad.

Rappelons que M. Akunad animera une conférence sur le thème « Ecrire en berbère, défis et perspectives » le samedi 21 mars à 17h à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lille.

Pour en savoir plus consultez www.festivaldeslangues.org et www.akunad.com

Emission Tifawine59 c’est chaque mardi de 21h à 22h30 (heure locale en France) sur Radio Pastel FM sur les ondes FM 99.4 dans la région Lilloise ou directement sur www.pastelfm.com

Vous avez eu certainement des problèmes ces dernières semaines pour écouter la radio Pastel FM sur www.pstelfm.com. Cela est indépendant de la volonté de la radio. Le problème vient de chez le fournisseur qui héberge la radio.

Désormais la radio re-fonctionne via son site www.pastelfm.com

Les enregistrements des 2 dernières émissions (hommage aux femmes Amazighs et interview avec Lasri Brahim Amazigh) seront très bientôt disponibles sur la toile.

Toutes nos excuses pour la gêne occasionnée


***************

FESTIVAL DES LANGUES DE LILLE – EDITION 2009

L’association Tiwizi59 aura l’honneur de représenter la langue Amazighe pour la première fois à la 5ème édition du festival des langues qui aura lieu à la Chambre de Commerce de Lille. Ainsi la langue berbère  aura l’occasion de côtoyer une multitude de langues durant 2 jours (l’espagnol,  l’espéranto, grec, japonais, néerlandais,  italien, allemand, polonais, tchèque, roumain, catalan, etc. ...).

Rendez-vous donc le 20 et le 21 mars à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lille à 5 minutes de la Gare de Lille Flandre. Consultez le programme complet du festival sur www.festivaldeslangues.org

3 moments forts proposés par Tiwizi59 à retenir, en plus du stand de l’association où sera exposé les livres berbères durant les 2 jours:

 

Le vendredi

9h00 à 11h00

Initiation au berbère,  à l’espagnol,  à l’espéranto, au grec moderne, au japonais, au néerlandais,  au polonais, au roumain et à la calligraphie japonaise (pour les scolaires, sur réservation).

 

Le samedi

15h00

Initiation au berbère, au roumain et au tchèque

 

Le samedi

17h00

Rencontre avec l’auteur berbère Akunad sur le thème écrire en berbère : défis et perspectives 

 

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 14:38





Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 12:18

Article paru dans le journal Nord Eclair édition du 2 février 2009


Nouvel an berbère amer

Les Berbères sont à l'avance, dans leur calendrier, on a fêté le passage à l'an 2959 ! 
Les Berbères sont à l'avance, dans leur calendrier, on a fêté le passage à l'an 2959 !


Tiwizi59 a organisé son nouvel an berbère. Mais le centre social d'Annappes ayant fermé ses portes, c'est un restaurant scolaire que la mairie a loué à l'association qui n'a pas apprécié.


« On avait l'habitude de faire un couscous au centre social. Comme il a fait faillite, c'est désormais à la mairie qu'on a dû demander l'autorisation d'y organiser la soirée », explique Hassan Aselouani, président de Tiwizi59.
« Elle nous a refusé le centre sous prétexte que sa cuisine n'était plus aux normes. Nous nous sommes rabattus sur les restaurants scolaires, mais là encore elle n'a pas voulu qu'on y cuisine. Nous avons alors décidé de ne pas faire de couscous et de faire quand même le nouvel an au centre social. La mairie a de nouveau refusé, en invoquant le bruit occasionné... »


« En avance »
C'est au restaurant scolaire Toulouse-Lautrec que le nouvel an a finalement été organisé. Mais les déboires avec la mairie ne se sont pas arrêtés pas là puisqu'il y a quinze jours, Hassan a reçu un courrier l'informant que l'association n'étant pas déclarée à Villeneuve d'Ascq, sa location serait payante.
Coup dur pour l'association puisque les bénéfices de la soirée qui devaient financer des machines à tisser pour un petit village marocain ne suffiront même pas à couvrir ses frais d'organisation. « On n'est pas contre les règles, mais il faut nous le dire suffisamment tôt. Si on n'a pas annulé, c'est vraiment de peur de décevoir ceux qui viennent depuis des années », ajoute Hassan.
« Nous les Berbères on est vraiment en avance », dit-il en riant pour inaugurer la soirée. Il ne plaisante qu'à moitié puisque selon le calendrier berbère, on fête le passage à l'an 2959 ! Après le bilan des actions de Tiwizi59, association qui promeut la culture berbère et met en place des projets humanitaires, place à la musique avec le groupe Inafalne. Accompagné par un banjou et des percussions, le chant d'Houssine nous entraîne dans les contreforts de l'Atlas. L'absence du couscous en a dissuadé certains d'arriver tôt.
Tandis qu'ils se souhaitaient la bonne année, nous nous souhaitions de les retrouver à Villeneuve d'Ascq l'année prochaine... pour fêter 2960 !

MARION SUBTIL > Correspondante locale (Journal Nord Eclair)

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 02:17

Le samedi 31 janvier 2009 et comme tous les ans l’association Tiwizi59 vous donne rendez-vous pour fêter le nouvel an Amazigh à la cantine scolaire TOULOUSE LAUTREC (rue traversière à Villeneuve d’Ascq – Quartier Triolo à 50 mètres de la station du métro TRIOLO, ligne 1).
Selon le calendrier Amazigh nous sommes en l'an 2959 depuis le 13 janvier 2009.

 
Au programme

·      AYYUZ Mustapha (Musique Tarifit)

·      Yassine et sa troupe pour des danses Ahaydous du Moyen Atlas.

·      Troupe INAFALNE pour la musique du sud du Maroc

·      Dj ASAFU qui a vous fera danser sur les meilleures musiques Amazighes

·      Tombola, poésie Amazigh, présentation des projets humanitaires de l’association

·      Dégustation de TAGUELA, …

 

Les bénifices permettront de financer les projets humaniatires de l'association.
Restauration possible sur place.

Renseignements au 06 64 34 26 67

Attention changement de lieu : il ne s’agit plus de la salle du centre social Annappes comme prévu.

Bientôt un plan d'accès à la soirée ou directement sur www.mappy.fr 

 



Entrée 5 euros sur réservation et 7 euros sur place (entrée gratuite pour les adhérents)
Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 00:05

La participation du film Amazigh du Maroc n'est pas passée inaperçu lors du festival de cinéma méditerranéen de Lille, en France, qui a eu lieu du 5 au 14 décembre 2008. Elle s'est faite remarquer, auprès des organisateurs, des professionnels du cinéma présents et du public, par son talent et sa maturité malgré son jeune âge.

 

L'association Tiwizi59 qui a sans cesse sollicité les organisateurs de ce festival depuis 3 ans a réussi à faire référencer 2 films Amazigh du Maroc parmi les 18 films qui composent le programme. Rachid Boulmazghi, dit Aslal, Assistant réalisateur et scénariste du film Tirrukza I Tmgharte (La bravoure d'une femme) et Rachid Bouksim en qualité de directeur du festival de cinéma, Issni n Ourgh, d'Agadir nous ont fait l'honneur de leur présence.  Ce dernier devait représenter le film 'Tarek Mon Frère', projeté le lundi 8 décembre, mais un refus de visa a retardé son voyage, malgré les interventions de Tiwizi59 et des organisateurs auprès du consul de France à Agadir. Toutefois cet incident n'a pas empêché R. Bouksim de participer au débat en compagnie d'Aslal à la fin de la projection du film Tirrukza I Tmghart le dimanche 14 décembre, jour de la clôture du festival.

 

A cette occasion nous remercions le maire d'Agadir, Monsieur EL KABBAGE, qui est intervenu en faveur de R. Bouksim afin qu'il obtienne un visa et qu'il puisse assister aux 2 derniers jours du festival.

 

L'association Tiwizi59, en son nom , et au nom des organisateurs, tient à remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette rencontre et plus particulièrement :

Les réalisateurs et scénaristes Aziz Oussaih, A.Abdaoui et R. Boulmazghi

Les sociétés Ayuz Vision, Ali n Production et Zaza Distribution

Les directeurs des festivals du cinéma Amazigh d'Agadir et d'Ouarzazate.

Le président de l'association Tayafut (région parisienne) et le chanteur Aziz Chamekh.

 

Ce festival a aussi été une opportunité de (re)découvrir le  Jazz berbère par la fusion entre le Quartet Easy Way et la musique Amazigh du sud du Maroc avec Aziz Boumlik et Mouhcine. Encore une réussite, si l'on en juge par l'intensité des applaudissements du public à l'issue de la prestation.

 

Afin de mieux mesurer la réussite et la qualité des deux films, nous vous invitons à lire, ci-dessous, quelques témoignages recueillis à la fin des projections.

 

Aussi Tiwizi59 a le plaisir de vous annoncer une participation encore plus importante à l'édition 2009 du festival, mais aussi à diverses manifestations culturelles dans la région. Rappelons que Tiwizi59 à pour mission de défendre et promouvoir la culture Amazigh et plus particulièrement la composante marocaine.

 

Au sujet du film Tarek mon frère

 

Mustapha architecte et cinéphile est venu spécialement de Paris pour voir le film Tarek mon frère. Il nous a confié « Bien que le héros du film est Tarek, l'histoire est racontée par son frère d'adoption. C'est très intelligent de la part du réalisateur !». Puis il rajoute « cela fait 20 ans que je suis en France et je viens de me rendre compte que les films Amazigh de ma région sont vraiment de très grande qualité ».

Catherine nous a dit simplement « ce film me donne envie de voir d'autres films Amazigh du Maroc. Cela me permettra de mieux découvrir une culture méconnue »


A la sortie du film TIRGUZA I TMGHART, ils ont déclaré ...

 

Naima est venu en famille voir le film et voilà ses impressions :

Quand je dis surprise, je veux dire agréablement surprise !!! D’autant plus que, comme il nous as été dit, ils ont eu très peu de moyens pour réaliser ce film.

L’histoire se déroule avec une telle fluidité, une telle logique !

Lorsque l’on visionne un film que ce soit au cinéma ou un téléfilm (que je qualifierai d’ « européen ») les dialogues laissent toujours à désirer, à un moment ou à un autre, or là  ce n’était pas du tout le cas, ils étaient tout à fait cohérents.

Durant tout le film, les expressions berbères ont été un vrai bonheur. En plus d’être un relais, ce film peut nous permettre de nous approprier ces expressions voire de les utiliser et participe donc à la sauvegarde de la langue (dont les expressions font partie intégrante).

De plus, ce film permet de rappeler aux gens que chacun (homme, femme, voire enfant) peut réfléchir par lui-même et qu’il ne faut pas toujours suivre les conseils moralisateurs d’autres personnes et ce quelque soit le statut social ou économique de cette personne.

Ce film est très réaliste, j’avais vraiment le sentiment de me trouver avec eux dans le village. Un vrai dépaysement !   

Mon mari n’est pas berbère, il a donc dû lire les sous-titres. Il a vraiment apprécié le film, je l’ai même entendu rire plusieurs fois.

Il s’agit là, pour moi, d’un bon film réaliste, frais, dépaysant, cohérent, pragmatique… Enfin bref, il m’a beaucoup plu.

J’ai notamment apprécié la scène où le fils explique à sa mère qu’il a donné à la fille du maire un morceau de la couverture d’un âne.

En tout cas je ne sais pas s’il aurait été possible de faire mieux avec plus de moyen mais là, je pense qu’il s’agit d’un bon film ; dès sa sortie DVD, j’en ferai l’acquisition.


Photo ci-dessous: Rachid Bouksim (à gauche) et Aslal (au milieu) lors du débat à la fin du film

Quant à Khadija, l’étudiante, elle nous a confié :

Alors pour ma part le point positif de cette journée reste le Film qui est vraiment pas mal et surtout beaucoup de mérite pour les réalisateurs, car avec si peu de moyens ils ont réussi à en faire un bon film! Bravo! Ce qui est dommage par contre, c'est le débat avec Aslal  et le directeur du festival de cinéma Amazigh d’Agadir qui n'a pu être prolongé un peu plus. J'aurais aimé apprendre un peu plus su le cinéma berbère et les démarches des personnes présentes pour aboutir à un tel film... je m'attendais à un véritable débat sur les thèmes abordés par le film et sur la place de la culture berbère en France et surtout au Maroc!

Néanmoins la présence de grandes personnalités de la culture berbère et un film pour le moins amusant et intéressant qui dépeint à la perfection les points importants de notre société et surtout chleuh bien de chez nous! (l'abus des hauts placés, parfois, dans certains villages; la situation méprisées de la femme qui vaut parfois plus que 3 hommes réunis...).

Le film est aussi intéressant et satisfaisant dans la mesure où on se sent concerné directement par tout cela.

Enfin Sultana qui a posé une journée de congés spécialement pour le film nous a dit :

«Voilà, je n'ai qu'une chose à dire : MERCI A TOUS. Pour ma part, j’ai trouvé la rencontre excellent »




Photo prise à la sortie du film Tirrukza I Tmghart: Au milieu Aslal, Rachid Bouksim, Le chanteur Aziz Chamkh, des membres de Tiwizi59 et le public.

Jazz berbère: Quartet Easy Way, A. Boumlik et Mouhcine le dimanche 7 décembre à Maison Folies de Wazemmes à Lille
Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 02:06

Aslal, le comédien et humoriste Amazigh en direct dans l’émission radio Tifawine59 qui a aura lieu le mardi 9 décembre, de 21h à 22h30, sur radio Pastel FM (fréquence 99.4 sur les ondes FM de la région Lilloise) ou sur www.pastelfm.com.
Aslal, nous parlera de sa brillante carrière en tant qu’humoriste mais également du jeune cinéma Amazigh du Maroc et de son expérience dans ce domaine.
Rappellerons que Rachid Aslal sera à Lille le dimanche 14 décembre pour représenter le film Tirrkeza I temghart en tant que réalisateur adjoint et scénariste.       
Vos réactions et questions au comédien en direct lors de l’émission au 03 20 73 59 00 ou à envoyer à tiwizi59@yahoo.fr

 

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 00:50

Le Festival méditerranéen de Lille rendra hommage au cinéma nord-africain du 6 au 14 décembre prochain. L’association Tiwizi59 s'associe à cet événement pour faire découvrir au public lillois le jeune cinéma amazigh du Maroc.

 

Les deux films marocains présentés, « Tirrukza i tmghart » (Bravoure d'une femme) et « Tarek mon frère »,  seront projetés en langue Amazighe avec sous-titrage en français. A l'issue de la projection, un débat sera organisé avec les réalisateurs Rachid Boulmazghi (dit Aslal, humoriste et comédien) et Abdellah El Abdaoui.

 

Rachid Bouksim, directeur du festival du cinéma Issni Ourgh d'Agadir, sera l'invité d'honneur et participera à l'animation de plusieurs conférences. 

 

La musique du sud du Maroc sera également représentée par l'artiste Aziz Boumlik à l'occasion d'un concert en association avec le groupe de jazz Easy Way.

 

Les dates à retenir :

 

- Dimanche 7 décembre à 19h : Jazz et musique du sud Maroc au Maison Folies de Lille (Quartier Wazemmes).

- Mardi 9 décembre à 18h : Tarek mon frère au cinéma le Kino, Université Lille 3 (Quatier Pont de bois, Villeneuve d'Asq).

- Dimanche 14 décembre : 18h Tirruzka i timghart au cinéma des Beaux Arts de Lille (rue de la liberté).

 

Titre du film : TIRRUKZA I TEMGHART

Traduction du titre en français la bravoure d’une femme

Synopsis :

A la fin d'un conflit entre deux villages,  les habitants allèrent trouver le chef du village afin de lui réclamer leur dû. Celui ci était responsable de l'agadir (ou grenier commun) où étaient entreposées toutes les récoltes du village. Ayant détourné et dilapidé  les biens de tout le monde, il leur interdit l'accès à l'agadir (ou grenier commun) en prétextant que l'endroit été hanté.

Une veuve s'imposa au conseil du village et mis tout en oeuvre pour que chacun récupère ce qui lui revenait de droit. Pour elle, si le taleb (marabout) était incapable de chasser les esprits qui hanté l'agadir c'est qu’il n’était pas un bon marabout. Il se sentit alors menacé et les membres du conseil avec lui : ils craignaient qu'il ne les dénonça!

Pour eux, la seule solution était que le taleb épouse la veuve, ainsi sous l'autorité de son mari elle n'aurait plus son mot à dire …

 

Fiche technique :

Scénario : Rachid Boulmazghi

Réalisateur : Abdelaziz Oussaih

Réalisateur Assistant : Rachid Boulmazghi

Version originale : Amazigh sous titré en français

Lieux de tournage : Région de Marrakech (montages du grand atlas, Maroc)

Producteur : Ayouz Vision

Musique : Archach Moulay Lhoucein

 

Titre du film : TAREK MON FRERE

Synopsis :

Agonisant sur le champ de bataille, Badr revit les moments forts partagés avec TAREK BEN ZIAD son frère. Un récit riche en émotions et péripéties retraçant l'enfance et la jeunesse de Tarek avant de devenir le grand conquérant de l'Andalousie.

 

Fiche technique :

Réalisateur : Abdellad abdaoui

Version originale : Amazigh sous titré en français

Lieux de tournage : Maroc

Producteur : Ali'n production 

Production :          Nabil Ayouch, Ali n’ Productions /SNRT

Scénariste :           Abdellah El Abdaoui

-------------------

Pour information le prix d'une entrée ne dépasse par 5 euros (généralement 2 ou 3 euros).

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans Activités 2008-2009
commenter cet article