Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog www.tiwizi59
  •   le blog www.tiwizi59
  • : Blog officiel de l'association Tiwizi59 (Association des berbères du Maroc) dont le but est la promotion de la culture Amazighe du Maroc dans la région Nord Pas de Calais
  • Contact

Recherche

4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 21:21

Barbecue organisé par l'association Tiwizi59 en juillet 2011. Comme en fin de chaque année Tiwizi59 réunie les adhérents , les familles et les amis de l'association. Bien entendu nous pensons toujours à notre drapeau Amazigh qui cette fois-ci flotte dans les rues de Belgique (à quelques KM de Lille). Avec une pensé pour nos détenus Amazighs.

Dans quelques jours un barbecue sera organisé pour fêter la fin de la saison 20011/2012 ...

Encore une raison pour rejoindre Tiwizi59 !

IMGP0958.JPGIMGP0961.JPGIMGP0962.JPGIMGP0956.JPG

IMGP0966.JPGIMGP0965.JPG

IMGP0973.JPG IMGP0979.JPG

 

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 02:08

IMGP0723.JPG

Le comité de suivi du M20FEV de Lille a fait escale ce dimanche 29 mai au marché de Wazemmes, l'un des marchés les plus importants de la région du Nord/France. Le marché est fréquenté en majorité par la communauté d’origine nord africaine de l’agglomération lilloise. Durant toute la durée du marché, de 8h à 14h, les militants ont rencontré et ont informé des centaines de personnes, qui se sont rendues ce jour là au marché, sur l’état de la démocratie au Maroc. Des explications et des précisions ont été aussi données sur IMGP0677.JPGles motivations et les exigences du mouvement du 20 février au Maroc. Les discutions avec les passants étaient conviviales, souvent autour d’un thé. Beaucoup de personnes ont signé la pétition proposée ce jour là.

IMGP0685.JPG

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 13:10

DSC00077.JPG

Ce 15 mai 2011, dans l’après-midi, le comité de suivi du M20FEV de Lille et l’association Tiwizi59 se sont rendus à la place de la bourse à Bruxelles pour soutenir les manifestants qui appellent à plus de démocratie au Maroc. Après Paris et Lille, en tant que membres de l’association Tiwizi59 ayant participés à plusieurs manifestations, encore une fois nous avons constaté le fort attachement de la communauté marocaine de la diaspora à sa langue, Tamazighte. Durant la manifestation de Bruxelles, les présents ont  scandé des slogans appelant à l’officialisation de Tamazighte. Cette revendication est aussi visible et indiscutable vu le nombre important de drapeaux Amazighs et de banderoles.

DSC00093.JPG

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 23:27

aeroport-lesquin-2--13-mai.jpgUn accueil digne de ce nom a été réservé à Farah Abdelmoumni ce vendredi 13 mai, en début d’après-midi, à l’aéroport de Lille-Lesquin. Le comité de suivi du M20FEV (section Lille) et d’autres soutiens, notamment l’association Tiwizi59, ont été au rendez-vous pour accueillir Farah avec des fleurs et par des applaudissements et des slogans dénonçant la répression et l’intimidation.

La presse écrite et télévisée a pu constater l’ampleur de l’élan de solidarité à Lille afin que Farah, l’étudiante marocaine, puisse revenir le plus rapidement sur Lille pour préparer les examens de fin d’année. A cette occasion, dans l’enceinte de l’aéroport, Farah a tenu une conférence de presse pour expliquer son calvaire.

aeroport-lesquin-9--13-mai.jpgDes militants, et après avoir lu le communiqué de solidarité, ont rappelé aux différents médias présents que d’autres personnes, dont le problème n’est pas médiatisé, ont subit des intimidations de même type. Il a été aussi rappelé que les prisonniers politiques n’ont pas tous retrouvé la liberté. A cette l’occasion l’association Tiwizi59, a rappelé le cas des 2 étudiants Hamid OUADOUCH et Mustapha OUSSAYA détenus politiques de la cause Amazighe, en brondissant les photos des 2 victimes, toujours incarcérés à la prison de Meknès et ce depuis 2011.

Dans la soirée un barbecue a été organisé par les amis de Farah pour fêter le retour de la jeune militante chez les Chtis !

 

 


 
 
Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 11:39

Après les marches de Paris, le 24 Avril, et de Lille, le 1er Mai, Tiwiz59 et le Comite de suivi du M20FEV (section Lille) participeront à la Marche-Rassemblement ce dimanche 15 mai à Bruxelles en Belgique

, à partir de 14h30, pour soutenir le peuple marocain et les revendications du Mouvement 20février.

Le 15 mai, Tiwizi59 et le Comite de suivi du M20FEV/Lille à Bruxelles

Après les marches de Paris, le 24 Avril, et de Lille, le 1er Mai, Tiwiz59 et le Comite de suivi du M20FEV (section Lille) participeront à la Marche-Rassemblement ce dimanche 15 mai à Bruxelles en Belgique

, à partir de 14h30, pour soutenir le peuple marocain et le Mouvement 20février.

Pour :

  • La reconnaissance de l'Amazighe comme langue officielle du pays conjointement avec l'Arabe.
  • Une nouvelle constitution démocratique émanant de la volonté du peuple.
  • La démission du gouvernement et la dissolution des deux chambres du parlement.
  • La séparation des pouvoirs avec une justice indépendante.
  • Le jugement des responsables des tortures et crimes envers les Marocains.
  • La lutte effective contre la corruption et la récupération des richesses spoliées aux peuples.
  • La libération des détenus politiques
Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 13:18

Conference-8-mai-2.jpgDimanche 08 05 201, dans l'après-midi, au cinéma l'Univers à Lille, a eu lieu la conférence portant le titre « La question amazighe et les changements démocratiques au Maroc », avec la participation de Lahoucine Anir Bouyakoubi, chercheur-doctorant, enseignant à l'Inalco et Didier Le Soaut ,maitre de conférence à Paris VIII, et Walid, le représentant local du comité de suivi du Mouvement du 20 Février.  Cette manifestation est organisée sous l'égide de l'association Tiwizi59 avec la coordination et le soutien du Collectif des Amazighs de France pour le Changement Démocratiques au Maroc. Elle fut animée par Addi, de l'association TIWIZI59

Cette conférence vient dans le cadre de la conjoncture socio politique et économique, que connais le Maroc, en terme d'un large mouvement qui balaie le pays, pour revendiquer une réforme globale, qui n exclut aucun aspect de la société: plus de démocratie locale , plus de liberté, de droits humains, contre la corruption, pour l'officialisation de Tamazight, pour la prise en charge d'un large pan de la société, qui se trouve à court des éléments de base d'une vie digne: Habitat, l'eau, électricité, hôpitaux, l'infrastructure routière, surtout dans l'espace rural où ces éléments marquent une absence criante, comme le montrait le film qui a été projeté en préambule de la conférence.

Le film fut produit, en 2007, par certains étudiants, militants du MCA à l’université d'Agadir, dans un village de Tinghir dans l'Atlas marocain, le contexte en était la compagne de boycott des élections locales. Le film, qui dure une dizaine de minutes, a mis en exergue le ral-le-bol de la population locale qui s’indignait du retrait de l'Etat de cet espace, qui est resté en arrière de tout processus de développement, pire encore, de la marginalisation totale de cette région, celle-ci évoluant dans un dénouement total.

Alors que les droits humains sont étalés par les officiels marocains, devant l'opinion nationale, mais à chaque fois que possible au niveau international, il n'en est rien sur le terrain et dans la vie du jour le jour, de cette population qui vit pleinement à la marge. Le public a beaucoup été touché par ce film, qui fut trop parlant pour lui et il a montré son étonnement, perçu au travers des questions, qu'en 3eme millénaire cet état des choses puisse exister toujours dans leur propre pays, à leur insu.

Le public était aux rendez-vous, composé notamment par la jeune et la vielle garde de militant(e)s, toute tendance confondue, qui restent toujours engagés, et impliqués dans le mouvement du 20 février en France , pays de leur résidence, pour un Maroc libre et digne. Il y avait aussi un public lillois, qui porte  de la sympathie, pour le mouvement d'une manière générale et plus particulièrement, pour le militantisme d'un peuple, pour la reconnaissance de l'une de ses identités de base.

Le public fut prié par l'organisation d'observer une minute de silence en mémoire des victimes de l’attentat de Marrakech le mois d'avril dernier.

A l'ordre du jour, il y a eu un sujet pour chacun des intervenants, dans l'ordre, l'intervention de

Walid, qui a rappelé l' « affaire Farah Abdelmoumni », militante au sein du Mouvement du 20 février à Lille, à laquelle la douane marocaine a confisqué son passeport et titre de séjour en France, et souhaite que ce problème soit résolu dans le plus bref délai. Il a rappelé ensuite les circonstances de la création du comité de suivi, au niveau de Lille, et indiqué les objectifs poursuivis.

Lahoucine Anir Bouyakoubi , qui est intervenu pour expliquer, magistralement, pourquoi il faut officialiser Tamazight, et la revendication amazighe et sa place dans la future Constitution. Son approche s'inscrit dans une perspective historique, depuis l'indépendance du Maroc en passant par des périodes clé, qu'a connu le pays vis-à-vis de l'amazighité, en tant qu'identité première des marocains, sans distinction aucune.

Il a mis l'accent sur le fait que la question amazighe n'est pas seulement linguistique, mais elle recouvre toutes les dimensions que peut avoir la vie dans la société.

Il a montré que le peuple « profond », en faisant référence au documentaire projet, reprend à son compte un vocabulaire contre l'Etat marocain actuel, jadis employé contre le pays colonisateur que fut la France. Par ailleurs, il a mis le point sur le fait que Tamazight fut

la victime des choix idéologiques des responsables politiques depuis l'indépendance jusqu'à nos jour, c est-à-dire que le Maroc est devenu, de fait exclusivement un pays « Arabe » et « musulman » , pour lui, il y a une confusion totale entre être musulman et être arabe . Il a aussi retracé l'émergence du mouvement amazigh dans les années 1980, qui a revendiqué plus de démocratie et que la langue, ainsi que l'identité amazighe dans sa globalité, soit promue respectablement du rang du folklore à celui de l'identité fondamentale du Maroc qui fait la fierté de sa population.

Il a fait le choix de montrer, texte à l'appui, comment le Maroc figurait dans les premières Constitutions pendant la colonisation mais aussi avec l'avènement de l'indépendance.

Il a aussi remet en question la revendication, dite démocratique, de certains amazighophobes qui extraient l'amazighité de la liste des questions fondamentalement démocratiques, ce qui est paradoxal. Ce fut le cas de l'AMDH à ses débuts.

Il a rappelé les positions officielles respectives des partis politiques, quant à la place de Tamazight , langue d'une large partie de la population marocaine, mais aussi les positionnements politiques vis-à-vis de cette question au jour d'aujourd'hui, et qui figurent dans les mémoire présentés par les partis politiques à la commission de révision de la constitution; Rappelons-le, les mémoires en question, sont commandés par la commission « Mennouni », chargée de la rédaction de la future Constitution marocaine , mission dont le roi l'a investi , après son discours du 9 mars 2011.

Didier Le Soaut est intervenu, par la suite, pour analyser la question de l'identité amazighe dans le cadre d'un mouvement social qui touche aussi bien la région de l'Afrique du Nord, dont le Maroc, ainsi que le Moyen-Orient. Il a insisté sur le fait que le « Mouvement du 20 février » est important à plusieurs égards :

D'abord, le passage du modèle des émeutes des années 1960, qui n étaient pas coordonnées, ni organisées, à celui d'un mouvement qui portent à conséquence.

Le « Mouvement 20 février », est organisé et porté par une multitude de centres d'actions, délocalisées et décentralisées mais coordonnées nationalement, pour lui c'est « l'ère de l'organisation de la protestation » : rassemblement et manifestations régulières, tous les mois par exemple. Cette organisation est "booster" notamment par l'usage de l'internet et les réseaux sociaux, qui permet une mobilisation et une communication accélérée.

La présence de groupes idéologiques identifiables, constamment dans les mobilisations islamistes, amazighe, et ceux de "gauchistes". Ces forces sont en opposition et en compétition mais qui se mobilisent côte à côte, alors que ce n'était pas le cas auparavant. Le mouvement du 20 février assure une base programmatique commune à toutes ces forces là.

Le « Mouvement du 20 février » allie deux tendances : élitiste et populaire, qui transparaissent dans les groupes mobilisés en son sein, c'est un mouvement « interclassiste »

Il y a une unité de temps (Février Mars), de lieu (Afrique du Nord), dans ce cadre là il y a des échanges d'expériences.

C'est un mouvement historique, qui présente beaucoup d'intérêt.

L'autre aspect du mouvement du 20 février est celui de se revendiquer nationale avant d être locale.

Il a aussi commenté le film projeté, en disant que la stratégie des étudiants de porter la contestation dans l'espace rural fut une réponse à la tendance classique d'acculer le Mouvement culturel Amazigh dans sa branche élitiste, c'est une stratégie qui présente deux flancs à la fois complémentaire, mais aussi opposée à la mobilisation élitiste. Il a signalé que le cahier des revendications du mouvement amazigh, particulièrement dans ce film, ré-émerge avec le mouvement du 20 février 2011.

Conference-8-mai.jpg

Il se pose la question si la réforme de la Constitution est-elle le produit de la mobilisation du « Mouvement du 20 février » ou plutôt cette réforme s'inscrit dans la continuité des réformes mises en œuvre dés le début du règne de Mohamed VI ?? Est-ce que le mouvement du 20 février veut s'inscrire dans les réformes portées par les institutions de l'Etat ou plutôt veut s'affirmer en tant qu'une forme de contre-proposition ?

Au moment du débat, l'ambiance était détendue et les questions exprimaient bien l'intérêt du public pour le sujet de l'amazighité, en tant que dimension incontournable pour les marocains mais aussi le déroulement de la vie politique et sociale et le processus de réforme que connait le Maroc.

La conférence-débat a été suivie par la projection de quelques courts métrages Amazighs.

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 00:18

La question Amazighe est au cœur des revendications du mouvement du 20 février au Maroc (Mouvement pour l’instauration de la démocratie au Maroc).

L’ouverture de grands chantiers s’impose : L’officialisation dans la constitution de la langue Amazighe (berbère), la régionalisation, l’indépendance de la justice, la libération des détenus politiques, …

 

Le dimanche 8 Mai au cinéma l’Univers à 14h30

 

 

L’association Tiwizi59 en partenariat avec le Collectif des Amazighs de France pour le Changement Démocratique au Maroc *

 

Vous propose une conférence – débat

 

« La question berbère et les changements démocratiques au Maroc »

 

Quelle place pour l’Amazigh (le berbère) dans la nouvelle constitution ?

Quelle régionalisation ?

Quelle démocratie, … ?

 

Cette conférence sera animée par Didier LE SAOUT, Maitre de conférences à l'Université Paris 8 et par Lahoucine BOUYAAKOUBI, doctorant en anthropologie

 

Présentation des revendications du mouvement du 20 février par un membre du

COMITE DE SUIVI DU MOUVEMENT DU 20 FEVRIER MAROC, NORD-France.

 

A partir de 14h30 au cinéma l’UNIVERS LILLE MOULIN

16 rue Danton, métro porte de valenciennes (ligne2)

 

 

La conférence sera suivie par des courts métrages et un concert musical Amazigh

 

Entrée gratuite

 

* Le Collectif des Amazighs de France pour le Changement Démocratique au Maroc (CAFCDM), crée le 20 mars 2011, pour soutenir les revendications du mouvement démocratique du 20 février et participer positivement dans les débats actuels pour un Maroc démocratique où les pouvoirs et les richesses seront distribués équitablement.

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 22:35

 

100_0987-copie-1.JPG 

 La mobilisation de l’association Tiwizi59 et du Comité de Suivi du Mouvement du 20 février pour la démocratie au Maroc a tenu toutes ses promesses ce dimanche 1er Mai à Lille.

 

 

 

 

 IMGP0260-copie-1.JPG

 Les 2 organisations ont marché ensemble le matin dans le cadre du défilé traditionnel du 1er mai au coté de divers syndicats et organisations. C’était l’occasion de rencontrer des journalistes et des personnalités politiques, notamment Madame Martine Aubry, Maire de Lille.

 

 100_1032.JPG

 

 

L’après midi Tiwizi59 et le Comité de suivi ont animé des stands côte à côte dans le cadre du festival International de la soupe «  La louche d’or » en proposant 2 variétés de soupe (c’est le principe du festival !).

 

 

 

 

L'association Tiwizi59 a servi "AZKKIF UMZLUT"  (La soupe du pauvre)

 

IMGP0317.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

IMGP0253.JPGC’était encore une fois l’occasion de rencontrer le public et d’expliquer les revendications du mouvement du 20 février au Maroc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une TV locale à la rencontre du mouvement

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 12:08

Dans le cadre du défilé traditionnel du 1er Mai, l’association Tiwizi59 et le Comité de Suivi du Mouvement du 20 Février, section Lille/Nord, intégreront les différents cortèges pour revendiquer plus de démocratie au Maroc et en particulier l’officialisation de la langue Amazighe dans la constitution marocaine.

La marche partira à 10h de la Porte des Postes, à Lille ce dimanche 1er Mai.

A cette occasion une minute de silence sera observée en solidarité avec les victimes de l’attentat barbare de Marrakech de ce jeudi 28 Avril.

 

Soyons nombreux pour dénoncer la violence et pour exiger plus de démocratie au Maroc.

 

D’autre part et à partir de 15h les 2 organisations, Tiwizi59 et le comité de suivi, mettrons à la disposition du public 2 stands dans la cadre du festival international de la Soupe « La Louche d’or » à Wazemme. Ils vous proposeront, en outre, 2 variétés de soupes !

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 13:03

Manif-Trocadero-24-Avril-2011--42.JPGComme prévu des membres de Tiwizi59 ont défilé de Trocadéro à l’ambassade du Maroc à Paris, ce dimanche 24 Avril 2011.  Nous avons représenté l’association Tiwizi59 au sein du Collectif des Amazighs de France pour le Changement Démocratique au Maroc. Aussi, c’était l’occasion pour renouveler le soutien de l’association au Comité de Soutien du Mouvement 20 février (section Nord).

Comme prévu nous avons hissé le drapeau Amazigh et des pancartes revendiquant l’officialisation de la langue Amazighe dans la constitution marocaine.

 

 

Manif-Trocadero-24-Avril-2011-18.jpgSuite à cet événement, le Collectif des Amazighs de France pour le Changement Démocratique au Maroc a publié le communiqué suivant :
Dimanche 24 avril 2011, le Comité marocain de suivi du mouvement du 20 février a organisé à Paris une manifestation de Trocadéro à l’ambassade du Maroc en soutien aux luttes du peuple marocain pour la démocratie et la justice initiées par le Mouvement du 20 février qui manifestait ce jour même dans de nombreuses villes du Maroc. Les composantes du mouvement amazigh organisées au sein du Collectif des Amazighs de France pour le changement démocratique au Maroc, qui regroupe des individus et des associations, a participé au succès de cette initiative. Les drapeaux amazighs, les casquettes aux couleurs de l’amazighité, les banderoles écrites en tifinagh et des slogans scandés en amazigh sont venus rappeler combien l’amazighité était une condition indispensable pour œuvrer à une véritable démocratisation du Maroc.

Compte-tenu du succès de cette manifestation, le Collectif des Amazighs de France pour le changement démocratique au Maroc revendique ce qui suit:

1- Adhésion totale aux revendications du Mouvement du 20 Février.
2- Reconnaissance de la langue amazighe comme langue officielle dans la Constitution marocaine.
3- Démocratisation du Maroc par l’instauration d’un état de droit, la séparation des pouvoirs, la garantie des libertés publiques et la protection des droits fondamentaux.

Paris, le 24 février 2011
Le Collectif des Amazighs de France pour le changement démocratique au Maroc.

les associations membres du collectif:

o Association Tamaynut-France (Région parisienne)
o Association Tiwizi 59 (Lille)
o Association Azal (Région parisienne)
o Association franco-Amazighe (Mulhouse)
o Association corso-berbère (Corse)

o Association Ayt Umarg (Région parisienne). 

Manif-Trocadero-24-Avril-2011-4.jpg

Repost 0
Published by Association Tiwizi59 - dans 2010-2011
commenter cet article